mobile menu
mobile menu

Extase ultime… avec les roses rouges!

La St Valentin, le 14 février, est le jour ultime de l’amour. Pour beaucoup, c’est l’occasion de montrer ou de dévoiler leurs sentiments à celui ou à celle qu’ils aiment d’une façon romantique.

Ils peuvent le faire avec un bouquet, mais le geste ultime est de le faire avec des roses rouges, les messagères de l’amour. Léon Bonte, responsable des achats pour les roses chez FleuraMetz, nous décrit ici de quelle façon il ressent la St Valentin, et les préparatifs qui entourent ce jour floral particulier.

 

“Nous sommes, en tant que pays producteur, très contents de ce jour spécial pour les fleurs, qui représente une croissance énorme dans la production, et  qui met  en même temps,  un terme à une période de calme intense, celle des jours froids et sombres du début de l’année. Cela signifie aussi qu’il est attendu de tous les intervenants dans la chaine, des efforts exceptionnels. Nos partenaires producteurs de roses rouges,  sont souvent sur les nerfs dans les semaines précédentes, car seront t’elles au bon stade pour la coupe, le jour j.? Une semaine de retard est funeste, car ces ventes représentent pour eux entre 10 et 20 % de leur chiffre annuel. Vous comprendrez donc les conséquences d’un décalage dans la production, pour les horticulteurs. 

C’est une étrange idée que de se réaliser que vous vendez quelque-chose qui n’est pas encore disponible, et que  vous achetez ce qui n’est pas là encore non plus . C’est notre mission, au département des achats de roses chez FleuraMetz que de résoudre cette question pour vous. Nous avons réservé très à l’avance chez nos partenaires producteurs aux Pays-Bas, en Afrique, et en Amérique du Sud, de grosses quantités de roses. C’est une période très excitante, car la demande est gigantesque, et il s’agit de bien connaitre ce qui est proposé. Nous parlons  de grosses quantités, et 10 % de moins ou de plus dans la production peut avoir des conséquences  très importantes sur le prix final, et c’est difficile à savoir à l’avance. Par ailleurs, de nombreux ‘pirates’ sont à l’affut, il est donc essentiel d’avoir les bons contacts partout.

Pour  FleuraMetz (et probablement pour nombre de nos collègues exportateurs) la Red Naomi est la rose la plus demandée. En seconde place vient la rose Upper Class du Kénia, pour laquelle nous notons la moitié des volumes par rapport à la Red Naomi. La Red Sky, en provenance d’Ethiopie, est dans le voisinage de la Upper Class, mais il s’agit  d’une rose proposée dans une catégorie de prix inférieure aussi. Parallèlement, et en provenance des Pays-Bas, la palme revient à la rose Grand Prix. C’est une période tendue, car chacun en veut toujours plus…et nous partons toujours du principe que ce doit être possible. Très franchement, je me demande des fois si la demande ne va pas dépasser l’offre un jour?

Mais il ressort toujours de nos chiffres annuels que ce n’est pas le cas. Ainsi dans d’innombrables foyers, quelqu’un aura la surprise de recevoir de magnifiques roses rouges, grâce à une bonne coordination en amont.

Quant le jour ultime arrive, et que chacun dans la chaine (producteur, fleuriste, exportateur) a bien fait son travail, j’ai  chaque année, le même problème. Au travers de tout le stress et de l’activité trépidante qui précède cette période, j’oublie ma propre épouse et de lui offrir des roses rouges…et je peux vous assurer qu’elle ne peut pas en rire… ! » 

Léon Bonte, responsable des achats pour les roses chez FleuraMetz  #mail1#

PS: Je souhaite à tous et à toutes, une excellente fête des amoureux !

La tulipe ‘Angela Merkel’ est commercialisée

Mercredi dernier 6 février, a eu lieu la première expédition de tulipes Angela Merkel.

Lire la suite

Le Viburnum : un vert qui dit ‘j’ai envie de printemps !’

Peu de fleurs sont d’un vert aussi frais que les Viburnum opulus. De plus, leurs grappes de fleurs en forme de boule diffusent un doux parfum. Ces fleurs sont magnifiques dans des bouquets printaniers dans les tons blanc-vert, associées par exemple aux lilas.

Lire la suite