mobile menu
mobile menu

Bloemenkwekerij van de Westeringh

" A quoi avons-nous commencé ?!" C'est ce que John Westeringh se demandait lorsqu’il s’est lancé en 2005, dans la culture des chrysanthèmes Madiba. Presque dix ans plus tard, les serres de production on atteint une surface impressionnante de 3,2 hectares et la production est de plus de 17 millions de tiges de Madiba par an, en sept teintes différentes!

Lorsque John a été approché par l’obtenteur des Madiba les Ets Dekker pour être le premier à les produire aux Pays-Bas, il fait un plongeon dans l'inconnu. Au début c’était très difficile, mais John a toujours cru en ce produit. Le revirement de situation survint après une année  "Quelque chose de bon et de pas cher, cela peut rapporter de nouveaux marchés." Les acheteurs et les fleuristes ont appris à connaître le produit, ce qui a entrainé une forte demande en amont.

La force du Madiba est ses nombreuses fleurettes par branche, la robustesse de la tige et sa durée de vie en vase. Il ne doit pas son succès à son poids, mais à sa haute valeur ornementale! " Léger mais avec beaucoup de fleurons." De nombreux acheteurs ne courent plus les salles de vente pour voir la marchandise, et c’est la raison pour laquelle les serres Westeringh sont attachées à une bonne réputation. La gestion se serres propres et de qualité est primordiale. " Faire et rester simple,  est la devise de John pour qui «se concentrer sur la meilleure façon de produire et rester attentif jusqu'à la fin" est un must.

 

John compare sa coopération avec FleuraMetz à un mariage; «C'est donner et prendre." Créer une situation gagnant-gagnant et la maintenir. C'est peut-être en raison de cette vision que FleuraMetz et Westeringh vivent déjà dix ans d’un  "mariage heureux".  John n’a pas eu besoin de beaucoup de temps pour réfléchir à son adhésion au club des ‘’fournisseurs préférés’’ FleuraMetz ! Il est satisfait de cette coopération, et aime à s’investir dans ce partenariat. Un exemple en est le mélange spécial de cinq couleurs fait exclusivement pour FleuraMetz et ses clients, par les serres Westeringh.

La force motrice des Ets Westeringh est l'équipe soudée en place nous dit John. "Outre la qualité des fleurs, l'ambiance dans l'entreprise est très importante." Tous les employés sont du «village» et tout le monde rentre chez soi pour le déjeuner à midi. Le vendredi soir, nous ne travaillons pas, mais des boissons et une collation sont servis à la cafétéria. «C'est vraiment une équipe sur laquelle on peut compter, cela se doit d’être dit parfois." Tout se déroule comme il faut, même en l’absence de John quand il est en congés  "je pars en vacances en toute tranquillité" dit-il en souriant!