mobile menu
mobile menu

Historique FleuraMetz

FleuraMetz : une histoire riche faite de conquêtes et d’innovations depuis plus de quarante ans. Nous la résumons en trois phases essentielles : les pionniers, la construction et la fusion.

Les fondations de FleuraMetz ont été posées par des pionniers marquants dans la longue histoire du négoce néerlandais des fleurs coupées.

A la fin des années 1960 Ton Zonneveld et les frères Jan et Co Berkhout ont fondé la société de gros en fleurs coupées : Berkhout-Zonneveld sur le marché aux cadrans de Beverwijk. Ils exportaient alors vers des grossistes à Brême et à Hambourg en Allemagne. Vers le milieu des années 1970, l’entreprise qui s’est appelée entretemps Fleura, et qui était en pleine croissance, s’est installée à Aalsmeer. En 1978, et sous l’impulsion de Hein Kalter un premier Cash & Carry était ouvert à Hanovre sous le nom  de H.B.I. (Holland Blumen Import). Détail saillant, il s’agissait  d’un gros client de Fleura, qui a été repris pour liquider ses dettes envers Fleura. Co Berkhout à la direction de Fleura, et Hein était à la tête de H.B.I. ont fait exploser les ventes et le nombre de filiales qui ont alors été ouvertes par H.B.I. en Allemagne.

Chez Metz, Gérard (Metz) s’est lancé dans les livraisons de fleurs en Belgique aux fleuristes d’Anvers vers la fin des années 1970, il était alors basé sur l’ancien marché Bloemenveiling Westland. Au milieu des années 1980 le commerce étant devenu plus difficile sur Anvers, ses activités se sont déplacées vers Paris, où Gérard, sans passer par les grossistes locaux comme c’était l’usage à l’époque, proposait ses fleurs et ses plantes directement aux fleuristes. Son entreprise s’est développée de façon importante à la fin des années 1980. Gérard Metz B.V. comptait  alors 250 clients, il était devenu un acteur incontournable du négoce de fleurs dans la région parisienne.

En 1990 la croissance s’est accélérée encore, sous l’impulsion d’une nouvelle génération d'entrepreneurs.

Début 1990 Frank Koenen a  repris la suite de Gérard pour devenir le nouveau propriétaire de Metz bv. Les livraisons ont été élargies vers la France toute entière, de nouveaux marchés ont été  rajoutés aux activités, et d’autres entreprises ont été rachetées. De nouveaux pays tels l'Allemagne et le Royaume-Uni  se sont rajoutés au concept de ventes  ‘Direct’ pour une croissance continue de l’entreprise. Le développement d’Internet, au passage vers le nouveau millénaire, a conduit au succès, avec la nouvelle possibilité de pouvoir commander à distance avec "Iris Online" introduit par le groupe Metz. Avec les achats en direct chez les producteurs (les fameuses fleurs de 24H00 de coupe à la livraison) le succès était au rendez-vous avec une croissance qui s’est encore accélérée. En 2008 plus de 4000 fleuristes étaient livrés chaque semaine en France, au Royaume-Uni, aux États-Unis, au Canada, en Allemagne, en Italie, en Espagne, en Suisse, en Autriche et en Irlande. Metz était le chef de file incontesté du concept d’achat Direct, et des achats en ligne …par internet !

La combinaison Fleura / H.B.I. a connu la même croissance, avec l’arrivée de Robert Kalter à la fin des années 1990, qui est devenu le nouveau propriétaire de l’entreprise. Le concept Cash & Carry a été développé au travers de toute l'Allemagne, pour mener Fleura / H.B.I. en position de tête dans ce pays. Parallèlement un autre concept à succès voyait le jour : les Tournées ! Un chauffeur- vendeur faisant du porte à porte chez les fleuristes, au départ des C & C, en présentant ses produits dans un camion climatisé. Avec le rachat d’autres Cash & Carry aux Pays-Bas (Jules Sleutjes) ​​et en Suisse (Hottinger), la position de leader sur le marché a été conquise. La même chose s’est produite pour Fleura en Autriche par ses propres moyens. Outre la possibilité pour les fleuristes d’acheter des fleurs par deux concepts différents, Fleura a développé la vente des fleurs aux importateurs en Europe, une  activité qui a toujours été très importante. En 2008, Fleura était leader dans les Cash & Carry et les Tournées !

Le 3 juillet 2009, Fleura et Metz ont fusionné pour renforcer la position des fleuristes en Europe et en Amérique du Nord.

En 2007 les premiers rapprochements ont eu lieu pour fonder le groupement MFI (Metz-Fleura International) dont l’objectif était de conjuguer les achats à l’importation, pour réaliser un maximum d’économies. Un déclic s’est produit très vite entre les directions de Fleura et de Metz et les premiers succès ont été engrangés rapidement avec les importations. Une vision commune de l'avenir, la culture des deux entreprise et la complémentarité des concepts d’achat ont été suffisants pour mener des discussions plus approfondies qui ont débouché sur la fusion entre Fleura et Metz le 3 juillet 2009, Frank Koenen prenant alors la direction du groupe FleuraMetz, et Robert Kalter celle du conseil d'administration.

Pour FleuraMetz il était clair, dès le départ que la recherche des meilleurs moyens de réaliser des économies d’échelle dans les approvisionnement, les techniques informatiques, la finance, les ressources humaines, la logistique et le marketing, était essentielle pour renforcer leur position dans le commerce des fleurs. Le chemin vers l’intégration était une aventure plus longue que prévu, et le travail a été ardu. Même si  l’entreprise FleuraMetz ne sera jamais totalement achevée, elle s’est développée et continue de le faire, avec plus de 40.000 fleuristes et grossistes, auxquels sont liés des milliers d’horticulteurs, de producteurs de fleurs et de plantes, et des centaines de fabricants d’accessoires. Un réseau unique, dont le moteur est alimenté en continu, par l’efficacité et l’innovation, et l’ambition de permettre des échanges permanents d’informations entre fleuristes et producteurs.

FleuraMetz emploie plus de 1.250 personnes, et son chiffre d’affaires est d’environ 300 millions d’euro.